quelles sont les différentes catégories de poids en combat ?

6 novembre 2023

Dans l’univers des sports de combat, le poids joue un rôle crucial. Il définit les frontières, les règles du jeu et, surtout, il établit un terrain de jeu équitable pour tous les combattants. C’est pourquoi vous, les amateurs de sports de combat, devez comprendre les différentes catégories de poids. Que vous soyez un fan de boxe anglaise, de l’UFC, de MMA ou que vous soyez simplement curieux, cet article vous éclaire sur le sujet.

Catégories de poids en boxe anglaise

La boxe anglaise utilise un système de catégorisation du poids qui remonte au 19ème siècle. Les poids des boxeurs sont mesurés en livres (pounds en anglais), une unité de masse britannique.

A voir aussi : Quels sont les entraînements de force spécifiques recommandés pour les lutteurs de Grappling?

La catégorie la plus légère en boxe est celle des mouches, avec une limite de 112 livres (50,802 kg). Les poids moyens peuvent peser jusqu’à 160 livres (72,574 kg). En haut de l’échelle, vous trouvez les heavyweight, sans limite de poids.

Les catégories de poids en UFC

L’UFC, ou l’Ultimate Fighting Championship, est la plus grande organisation de MMA (Mixed Martial Arts) au monde. Elle a ses propres catégories de poids, similaires à celles de la boxe, mais avec quelques différences.

A lire également : En quoi l’entraînement de la proprioception est-il essentiel pour les pratiquants de Judo?

La catégorie la plus légère de l’UFC est celle des mouches, avec une limite de 125 livres (56,699 kg). Les moyens peuvent peser jusqu’à 185 livres (83,915 kg). Les heavyweight en UFC pèsent entre 206 et 265 livres (93,440 kg à 120,202 kg).

Les catégories de poids en MMA

Les MMA, ou arts martiaux mixtes, sont un sport de combat qui combine plusieurs disciplines, comme la boxe, le judo, le jiu-jitsu brésilien, etc. Les catégories de poids en MMA sont similaires à celles de l’UFC.

La catégorie la plus légère en MMA est celle des mouches, avec une limite de 125 livres (56,699 kg). Les moyens peuvent peser jusqu’à 185 livres (83,915 kg). Les heavyweight en MMA pèsent entre 206 et 265 livres (93,440 kg à 120,202 kg).

Catégories de poids aux Jeux Olympiques

Aux Jeux Olympiques, les catégories de poids sont un peu différentes. En boxe, par exemple, il existe dix catégories de poids masculines, allant de la mouche (49 kg) au super-lourd (+91 kg).

En judo, les catégories de poids vont de -60 kg à +100 kg pour les hommes et de -48 kg à +78 kg pour les femmes. En lutte, les catégories de poids varient également en fonction du sexe des athlètes et du style de combat (lutte gréco-romaine ou lutte libre).

L’importance des catégories de poids dans le combat

Le poids des combattants est un facteur déterminant dans les sports de combat. Il influence non seulement la puissance et l’endurance du combattant, mais aussi sa tactique et sa stratégie de combat.

Un combattant plus lourd a généralement plus de puissance, mais peut être moins agile et rapide qu’un combattant plus léger. Les combattants doivent donc adapter leur style de combat à leur catégorie de poids.

En respectant les catégories de poids, les organisations sportives garantissent une compétition équitable. Chaque combattant a une chance de gagner, peu importe sa taille ou sa morphologie.

Comment les combattants gèrent leur poids ?

La gestion du poids est un aspect crucial de la préparation d’un combat. Les combattants doivent respecter la limite de poids de leur catégorie pour pouvoir participer à un combat.

Pour cela, ils suivent des régimes alimentaires stricts et s’entraînent intensément. Ils peuvent également utiliser des techniques de perte de poids rapide, comme la déshydratation, avant la pesée officielle.

Cependant, ces techniques peuvent avoir des effets néfastes sur la santé des combattants. C’est pourquoi de plus en plus d’organisations sportives mettent en place des règlements pour garantir la santé et la sécurité des combattants.

Catégories de poids dans les autres sports de combat

Dans le vaste univers des sports de combat, la boxe anglaise, l’UFC et le MMA ne sont pas les seuls à diviser leurs athlètes en fonction du poids. D’autres sports de combat, comme le judo, la lutte et le taekwondo ont également leurs propres catégories de poids.

En judo, par exemple, il y a sept catégories de poids pour les hommes, allant de -60 kg à +100 kg, et sept pour les femmes, de -48 kg à +78 kg. En lutte, également, les catégories de poids sont différentes selon le style de lutte (libre ou gréco-romaine) et le sexe de l’athlète.

Le taekwondo, un sport de combat d’origine coréenne, a également ses propres catégories de poids. Elles vont de poids mouches (jusqu’à 58 kg pour les hommes et 49 kg pour les femmes) à heavyweight (plus de 80 kg pour les hommes et plus de 73 kg pour les femmes).

Ces divisions par poids permettent de faire en sorte que les combats soient équilibrés et justes. Elles garantissent également que les compétitions sont réellement basées sur les compétences, la tactique et la stratégie, plutôt que sur la force brute ou la taille.

Les défis de la catégorie de poids

La catégorie de poids peut représenter un véritable défi pour les combattants. Ils doivent non seulement atteindre un certain poids pour pouvoir combattre, mais ils doivent également maintenir ce poids tout au long de leur entraînement et jusqu’au jour du combat.

Cela peut être particulièrement difficile pour les poids moyens et les poids welters, qui doivent souvent perdre du poids rapidement avant une compétition pour atteindre la limite de poids de leur catégorie.

La déshydratation est une méthode couramment utilisée pour perdre du poids rapidement. Cependant, elle peut être dangereuse et a été liée à plusieurs décès de combattants de MMA. C’est pourquoi de nombreuses organisations sportives, y compris l’UFC, sont en train de revoir leurs règles concernant la perte de poids et la déshydratation.

De plus, le maintien du poids peut également être un défi. Après avoir atteint la limite de poids de leur catégorie, certains combattants peuvent être tentés de manger et de boire excessivement, ce qui peut affecter leur performance le jour du combat.

Conclusion

Dans le monde des sports de combat, le poids est bien plus qu’un simple numéro. C’est un facteur déterminant qui peut influencer le déroulement et l’issue d’un combat. Il peut aussi représenter un réel défi pour les combattants, qui doivent non seulement atteindre un certain poids, mais aussi le maintenir.

Bien que les catégories de poids puissent varier d’un sport à l’autre, leur but reste le même : garantir une compétition équitable et basée sur les compétences, plutôt que sur la taille ou la force brute. C’est pourquoi il est essentiel que les combattants, les entraîneurs et les fans de sports de combat comprennent comment fonctionnent les catégories de poids et quel rôle elles jouent dans le combat.

Que vous soyez un fan de boxe anglaise, d’UFC, de MMA, de judo, de lutte ou de taekwondo, connaître les catégories de poids vous permettra de mieux apprécier les combats et de comprendre les stratégies et les tactiques utilisées par les combattants.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés